Sécurité, les propositions de PRIM

Sécurité, les propositions de PRIM

La réunion s’est tenue en présence de Yazid KHERFI spécialisé dans la prévention. Nos propositions ont, de ce fait, naturellement penché sur tout le versant « amont » qu’est la prévention.

Propositions :

1.    Il va sans dire que la création d’un commissariat de Police Nationale sur Pierrefitte reste une priorité en première ligne de nos préoccupations. Il paraît totalement « scandaleux » qu’une ville telle que Pierrefitte, connaissant de telles difficultés financières, se trouve dans l’obligation de financer sur son budget contraint jusqu’à 20 postes pour sa Police Municipale.

2.     Mettre au rang de première nécessité la prise en charge des jeunes et la prévention de la délinquance sous toutes ses formes.

3.     Convaincre les acteurs de la ville pour que l’équipe municipale nouvellement élue porte « Pierrefitte » comme une des 20 villes candidates pour accueillir la démarche de Yazid KHERFI: « Le thé à la menthe » qui viendrait s’installer avec son camion, son barnum, son équipe sur un de nos trottoirs, dans ou à proximité d’une cité « à problèmes » rencontrer des jeunes certaines nuits de 18h à 2h du matin.

4.     Assurer, après le travail de Yazid (qui s’étalerait sur quelques mois) un lieu ambulant avec des bénévoles formés et des professionnels qui assureraient la pérennité de l’expérience ; Un accent serait mis sur les problèmes psychologiques et ceux liés au mal être ; cette structure favoriserait l’orientation et l’accueil des jeunes vers des lieux ouverts le soir. Ces lieux seraient encadrés. Des jeunes seraient formés pour ensuite devenir des relais. Des ateliers d’écriture de slam ou de rap : Kery James, Ami Karim pourraient s’y trouver par exemple.

5.     Faire appel à une équipe de médiateurs dans les cités de Pierrefitte.

6.     Ouverture des centres sociaux les soirs et les week-ends grâce à un personnel spécialisé compétent travaillant en horaire décalé.

7.     Proposer la création d’une maison des parents. Elle proposerait entre autre des réunions, des séminaires, des formations à la parentalité. Les parents pourraient trouver une aide dans leur rôle face à la scolarité de leur enfant. Ce serait un lieu d’échange entre parents ; les adultes pourraient échanger également sur leurs peurs et les difficultés rencontrées dans les relations avec les jeunes. Des activités intergénérationnelles y seraient proposées.

8.     Sensibiliser le personnel en relation avec le public sur les violences faites aux femmes et créer une cellule « violences conjugales ».

9.     Réclamer la création d’un CMP (centre Médico Psychologique) pour adultes et développer le CMP enfants.

10.     Développer des ateliers travaillant sur l’estime de soi.

11.     Toujours sur le terrain de la prévention quant aux enfants plus jeunes, développer des services à la personne le soir pour la prise en charge des enfants dont les parents rentrent tard.

12.     Favoriser l’existence ou la redynamisation des Amicales de locataires qui ont pour vocation de favoriser les liens entre les habitants et donc entre communautés. Elles pourraient aider à la résolution des conflits entre les jeunes et / ou les locataires. Une formation à la médiation pourrait être apportée. Créer des amicales de quartier, là où il n’y en a pas, pour un vrai vivre ensemble dans les différents quartiers de Pierrefitte.

13.     Organiser l’accompagnement de personnes le soir après des rencontres, réunions, spectacles.

14.     Renforcer le respect des règles d’urbanisme en faisant davantage intervenir la police municipale.

Laisser un commentaire

Fermer le menu